23/11/2015

0

Le métal le plus léger du monde

Il s’agit peut-être là de l’une des découvertes les plus importantes pour le monde de l’aéronautique actuelle.

Boeing a-t-il inventé le métal le plus léger de la planète ?

Des affirmations récentes de la société évoquent la découverte d’une formule pour créer le métal le plus léger au monde, le « Metallic Microlattice ».

Boeing a présenté un microtreillis métallique composé d’une structure contenant 99,99 % d’air.

Elle pourrait constituer une formidable avancée pour les sociétés aérospatiales dans leurs recherches visant à créer un avion plus léger qui utiliserait moins de carburant, ce qui représenterait une grande économie pour les compagnies aériennes.

Boeing a présenté un microtreillis métallique composé d’une structure contenant 99,99 % d’air sous la forme d’un polymère à cellules ouvertes, qui ressemble plus à une éponge et qui se base sur la structure des os et leur porosité et reste flexible et très résistant ; Boeing n’en a pas encore révélé le poids, mais il pourrait être plus léger qu’un pissenlit.

On comprend mieux la structure de ce matériau si on le compare à la structure osseuse, car la partie extérieure est très rigide et l’intérieur est creux du fait de ses cellules ouvertes, afin qu’il ne casse pas facilement et soit léger, tout comme l’os.

Une autre des propriétés révélées par Boeing est sa capacité élevée de compression et d’absorption d’énergie.

Tout cela permettrait d’améliorer tant l’autonomie que la capacité des avions s’il était finalement utilisé dans les aéronefs, mais Boeing affirme actuellement qu’il n’est pas encore prêt à cette utilisation.

En 2011, nous avions déjà entendu parler et lu des articles sur la découverte de ce matériau qui avait été présenté par les Laboratoires HRL (tournés vers l’innovation, la création et la collaboration dans de grands projets pour l’aéronautique, l’aérospatiale et l’automobile), mais ce n’est que maintenant que Boeing a dévoilé ses nuances et les progrès importants qu’il pourrait apporter à l’aviation.

Nous devrons attendre pour connaître tous les détails sur cette nouvelle découverte qui pourrait constituer un grand pas en matière d’industrie aéronautique.

 

 

Share Button

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*