18/12/2017

0

Entretien avec Andrea Debbane, Fondation Airbus

 

Mme Andrea Debbane, Directrice exécutive de la Fondation Airbus.

“Le développement des jeunes est au cœur de la mission de la Fondation Airbus. Nous travaillons chaque jour à stimuler et inspirer les jeunes esprits, en particulier les jeunes filles, en leur faisant découvrir le monde fascinant de l’aéronautique.”

L’année prochaine, la Fondation Airbus célébrera son 10ème anniversaire. Quel bilan retenez-vous de ces dix dernières années ? Quels sont les principaux défis à venir ?

C’était une incroyable décennie au cours de laquelle nous avons accompli un travail considérable. Voici quelques chiffres en guise d’exemple : 57 vols de secours transportant plus de 700 tonnes d’aide humanitaire vers de nombreuses destinations partout dans le monde. Nous avons soutenu près de 2 000 étudiants et fait participer plus de 800 employés volontaires Airbus dans nos programmes de développement des jeunes tels que le Flying Challenge. Par ailleurs, nous avons organisé des campagnes de financement auprès des employés pour recueillir des dons destinés aux personnes dans le besoin, et grâce auxquelles nous avons levé près de 800 000 € au total. En résumé : nous avons su démontrer au cours des dix dernières années que les membres et les produits d’Airbus pouvaient faire la différence dans le monde et que le secteur aéronautique et spatial pouvait être une véritable force au service du bien.

Nos projets d’avenir incluent une volonté d’accroître notre visibilité au sein d’Airbus et du secteur humanitaire. Notre principal objectif est de développer et promouvoir la coopération avec les acteurs du secteur humanitaire et les compagnies aériennes clientes, en établissant un lien plus étroit entre le secteur humanitaire et les experts d’Airbus, afin que l’innovation puisse faire face aux problèmes de société à travers le monde.

 

Les efforts sont axés sur le développement des jeunes, avec un intérêt tout particulier pour le projet Airbus Flying Challenge. Comment inspirer les jeunes à travers le secteur aéronautique et spatial et les motiver à poursuivre des études supérieures, en particulier les jeunes femmes, afin d’accroître leur visibilité au sein de la communauté aéronautique et spatiale ?

Le développement des jeunes est au cœur de la mission de la Fondation Airbus. Nous travaillons chaque jour à stimuler et inspirer les jeunes esprits, en particulier les jeunes filles, en leur faisant découvrir le monde fascinant de l’aéronautique. Nous sommes convaincus que transmettre sa passion pour la science et la technologie dès le plus jeune âge augmentera le potentiel d’innovation et de créativité pour un avenir viable et serein. L’Airbus Flying Challenge veut inspirer les élèves durant cet âge crucial et les inciter à poursuivre leurs études et réaliser leurs rêves à travers le mentorat avec les employés volontaires d’Airbus. Opérant depuis huit sites Airbus, plus de 8 000 jeunes à travers le monde ont pu bénéficier du programme Flying Challenge depuis son lancement en 2012, le plus important programme de développement de la jeunesse de la Fondation.

 

Les employés d’Airbus sont très impliqués dans le travail de la fondation non seulement par le partage des compétences et des connaissances à travers des programmes d’éducation, mais aussi par de généreuses donations. Quel est le secret d’un tel engagement ?

Il faut de la visibilité avant tout ! Si vos employés n’ont pas conscience du travail que vous faites, ils ne pourront pas envisager de donner ou partager leurs compétences. Ensuite, il est important de fournir constamment des informations sur vos actions et vos résultats de sorte que les gens puissent voir que leur engagement fait la différence.

 

La Fondation Airbus a constitué un réseau mondial de compagnies aériennes et d’acteurs humanitaires pour soutenir des causes humanitaires internationales. Êtes-vous en train d’augmenter le nombre de partenaires pour rejoindre cette alliance mondiale ?

Nous sommes actuellement associés à 14 compagnies aériennes et quatre acteurs humanitaires pour effectuer des vols d’aide avec nos propres avions d’essai Airbus ou des vols de secours avec des avions clients. C’est déjà un bon point de départ, mais il existe plusieurs autres compagnies aériennes et acteurs humanitaires. C’est la raison pour laquelle nous appelons les compagnies aériennes et les acteurs humanitaires à se joindre à nous et à profiter de ce partenariat unique pour aider à effectuer des vols de secours vitaux, permettant de réduire la souffrance humaine et de venir en aide aux gens à travers le monde.

 

Quels sont les principaux projets en cours de la Fondation Airbus ? Et est-ce que l’un de ces projets est développé en Espagne ?

Notre principal projet en Espagne est le Flying Challenge. Il a débuté en 2010 à Getafe et deux ans plus tard nous avons lancé le programme à Puerto Real et El Puerto de Santa María avec un grand succès. Grâce à l’expérience acquise à travers l’enthousiasme des managers et volontaires d’Airbus, nous projetons de lancer le programme à Illescas (Toledo) et Séville, en collaboration avec la Croix-Rouge et l’immense expertise d’autres partenaires tels que Cadigenia. Nous envisageons de mettre en place chaque année un programme de mentorat pour près de 500 enfants avec plus de 70 employés Airbus pour faire face aux problèmes des communautés et développer les compétences professionnelles telles que la conception de projets, la planification, la gestion des ressources, la prise de parole en public, l’esprit d’équipe et la collaboration. En mettant l’accent sur les disciplines STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques), l’entrepreneuriat social et, bien sûr, les domaines de l’innovation et de l’aéronautique, nous encourageons les élèves à faire confiance en l’avenir et acquérir de nouvelles compétences. Nous pensons que c’est le meilleur moyen de les encourager à changer le monde et à réussir leurs études et leur vie professionnelle.

Outre le Flying Challenge, nous souhaitons élargir les bases de notre coopération avec la Croix-Rouge espagnole, mais incitons également les institutions locales et régionales, les universités, les associations et autres compagnies à voler dans la même direction, afin d’assurer un décollage parfait pour tous nos jeunes.

 

Est-ce que la Fondation Airbus explore de nouveaux projets, outre celui du développement des jeunes et du soutien humanitaire ?

Effectivement, nous nous concentrons davantage sur l’innovation au service de la communauté humanitaire. Le but de la fondation est de transmettre les connaissances et l’expertise nécessaires à la communauté humanitaire et de fournir des solutions permettant de répondre de manière plus efficace et efficiente aux crises. Les experts de la Croix-Rouge ont identifié des enjeux techniques importants et les experts d’Airbus travaillent sur un large éventail de solutions pour faire face à ces problèmes. Par exemple : nous travaillons sur des technologies pour la désinfection des bâtiments à grande échelle, ou encore l’utilisation des drones et d’autres véhicules aériens sans pilote dans des crises humanitaires.

 

 

Share Button

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*