0

Gestion des risques et des opportunités

L’aéronautique est l’une des industries les plus complexes qui soient, en raison du nombre de pays où elle se développe, de la diversité des méthodes de production et de la relation entre les gouvernements et la filière. De nombreux éléments en font également l’une des industries qui comportent le plus de risques.

Pour procéder à l’analyse des risques et opportunités identifiés, le principal outil est la matrice de probabilité et d’impact.

La gestion des risques et des opportunités fournit une méthode qui permet d’identifier, d’évaluer et de réduire les incertitudes dans tous les domaines de l’organisation (finances, ventes, production, etc.), de manière structurée. Ces incertitudes peuvent avoir un impact négatif (risques) ou positif (opportunités) sur l’analyse des objectifs du projet ou de l’activité ; nous devrons donc les gérer en acceptant les risques, en les atténuant, en les déplaçant ou en les supprimant et, à l’inverse, en acceptant, en améliorant, en exploitant ou en partageant les opportunités.

Les techniques permettant d’identifier les risques et opportunités sont nombreuses. Les analyses SWOT, les méthodes de présentation ou l’avis d’experts font partie des plus importantes. Il est particulièrement recommandé de s’entourer de spécialistes en la matière, capables de distinguer les risques des problèmes, et en mesure de définir les causes et conséquences des risques ou opportunités identifiés, tout en participant à leur analyse et catégorisation ultérieures.

Pour procéder à l’analyse des risques et opportunités identifiés, le principal outil est la matrice de probabilité et d’impact, qui permet de favoriser l’établissement de priorités en fonction de la probabilité d’occurrence et de l’impact de ces risques/opportunités sur l’objectif du projet ou de l’activité qui sont analysés. Il est ainsi possible de séparer les risques et opportunités de moindre importance (acceptables) de ceux dont la gravité est plus élevée, pour ensuite prendre des mesures plus ou moins urgentes.

Pour placer un risque ou une opportunité dans la matrice, il faut tout d’abord évaluer sa probabilité d’occurrence réelle (improbable, probable ou très probable, par exemple). Cette valeur doit alors être reportée sur l’axe Y de la matrice. Ensuite, et de manière complètement indépendante, il importe d’évaluer l’impact de ce risque ou opportunité sur l’objectif du projet ou de l’activité (impact limité, moyen ou important, par exemple) et de reporter la valeur sur l’axe X de la matrice.

La combinaison des deux évaluations (probabilité et impact) nous permet alors d’évaluer la gravité du risque et, par conséquent, la manière dont il doit être traité.

Nous sommes confrontés à la gestion des risques au quotidien : pour souscrire une assurance habitation ou automobile, pour choisir une destination et des dates de vacances ou chaque fois qu’une décision importante doit être prise dans notre vie privée ou professionnelle. La gestion des risques nous fournit les outils et les règles nécessaires pour que cette démarche soit plus efficace, tout en nous aidant à éviter de futurs problèmes en cas de menace ou à exploiter les chances lorsqu’il s’agit d’opportunités.

 

 

Share Button
11/01/2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*