0

Qu’est-ce qu’un code METAR et comment se lit-il ?

L’étroite relation entre météorologie et aéronautique est connue de tous. Le fait d’avoir accès au bon bulletin météorologique, complet et mis à jour, revêt une importance capitale pour l’exploitation d’un aéroport, puisque les modes opératoires de ce type d’infrastructure varient en fonction des conditions climatiques.

Un METAR transmet des observations météorologiques ainsi que leur prévision, deux éléments essentiels à la gestion du trafic aérien.

Pour cette raison, tous les aéroports sont équipés de leur propre station météo, celle-ci fournissant aux contrôleurs aériens les observations météorologiques relevées dans l’aérodrome, afin que l’équipe responsable du contrôle de la circulation aérienne (ATC) puisse transmettre ces informations aux acteurs aéroportuaires pour lesquels la connaissance de ces paramètres est jugée pertinente (pilotes et chargés des opérations). Le pilote agit alors en fonction de ces renseignements, en suivant les procédures établies à cet effet ou, si le besoin s’en fait sentir, l’équipe responsable des opérations reconfigure les pistes à utiliser.

Ces observations météorologiques sont transmises par un code baptisé METAR (METeorological Aerodrome Report), composé d’une série de lettres et de chiffres qui fournissent l’information de manière abrégée et standardisée. Ces codes, dont l’origine remonte à 1968, sont pleinement utilisés en aviation depuis la fin des années 1980 et sont aujourd’hui reconnus dans le monde entier, même si leur utilisation diffère quelque peu en Amérique du Nord.

Les informations contenues dans un code METAR international sont toujours fournies dans le même ordre : lieu, date et heure, vent, visibilité, phénomènes météorologiques, nuages, température et pression et sont facilement compréhensibles après s’être familiarisé avec la lecture d’un certain nombre d’entre elles :

Lieu

Code OACI de l’aéroport concerné par le bulletin météorologique.

Date et heure

Série de six chiffres suivis de la lettre Z. Les deux premiers chiffres indiquent la date d’émission du code METAR, tandis que les quatre chiffres suivants correspondent à l’heure de sa publication. La lettre « Z » signifie « Zoulou » pour indiquer que l’heure correspond à celle du méridien de Greenwich ou temps universel coordonné (UTC).

Vent

Le code METAR indique la direction du vent par rapport au nord géographique ainsi que sa vitesse moyenne exprimée en nœuds.

La série de chiffres qui indique la direction et la vitesse moyenne du vent est parfois suivie d’une autre série se présentant sous la forme « XXXVYYY », qui signifie que la direction du vent varie entre XXX et YYY degrés.

Visibilité

Cette partie du code indique la visibilité horizontale, exprimée en mètres. Les chiffres 9999 indiquent que la visibilité est supérieure à 10 km. Si elle est inférieure à 2 000 m, la RVR (portée visuelle de piste) doit alors être indiquée.

Phénomènes météorologiques

La présence ou non de phénomènes météorologiques significatifs est indiquée moyennant les sigles ci-dessous :

Nuages

Le code METAR indique la nébulosité, exprimée en octas de couverture nuageuse, avec signalement de l’altitude à laquelle se trouve la couche nuageuse. Pour ce faire, le ciel qui recouvre l’aéroport est divisé en huit parties et les sigles ci-dessous sont fournis en fonction du nombre de huitièmes de ciel couverts de nuages :

FEW : ciel couvert de 1 à 2 octas
SCT (scattered) : ciel couvert de 3 à 4 octas
BKN (broken)
 : ciel couvert de 5 à 7 octas
OVC (overcast) : ciel couvert à 8 octas (entièrement couvert)

À l’instar du niveau de vol, l’altitude de la couche nuageuse est indiquée en centaines de pieds (ft).

Lorsque le ciel est complètement dégagé, qu’aucun phénomène météorologique significatif n’est observé et que la visibilité est supérieure ou égale à 10 km, le sigle CAVOK (ceiling and visibility OK) est utilisé.

Température

Cette partie du code est composée d’une série de quatre chiffres. Les deux premiers chiffres indiquent la température de l’aéroport et les deux derniers chiffres correspondent au point de rosée. Ces deux valeurs sont exprimées en degrés Celsius.

Pression

Cette série de données est composée de la lettre Q suivie d’un nombre (généralement composé de quatre chiffres) qui indique le QNH dans l’aéroport, à savoir la pression atmosphérique de l’aérodrome réduite au niveau de la mer et exprimée en hectopascals.

 

Pour finir, la présence des 5 caractères « NOSIG » en fin de code signifie qu’aucun changement significatif des conditions météorologiques n’est prévu dans les deux heures qui suivent la publication du code METAR.

 

Les illustrations étant plus parlantes que les mots, les deux exemples ci-dessous permettent de mieux comprendre le fonctionnement d’un code METAR :

 

LEMG 280800Z 30002KT CAVOK 13/09 Q1020 NOSIG

Lieu : aéroport de Malaga (LEMG)

Jour : 28

Heure : 8 h 00 UTC

Direction et vitesse du vent : 300° et 2 kt

Nuages et visibilité : conditions CAVOK (aucun nuage, absence de phénomènes météorologiques et visibilité supérieure à 10 km)

Température : 13 °C

Point de rosée : 9 °C

Pression : 1 020 hPa

Aucun changement significatif prévu dans les deux prochaines heures

 

EGLL 251720Z 35004KT 320V020 9999 BKN042 OVC049 11/04 Q1013

 

Lieu : aéroport de Londres-Heathrow (EGLL)

Jour : 25

Heure : 17 h 20 UTC

Direction et vitesse du vent : 350° et 4 kt

Vent variable entre les directions 320 et 20° par rapport au nord géographique

Visibilité : supérieure à 10 km

Nuages : ciel fragmenté (broken) à 4 200 pieds et entièrement couvert (overcast) à 4 900 pieds

Température : 11 °C

Point de rosée : 4 °C

Pression : 1 013 hPa

 

Pour mettre tout ceci en pratique, nous invitons le lecteur à déchiffrer les codes METAR suivants :

LEMD 270530Z 11004KT 9999 FEW050 05/02 Q1025 NOSIG

GCXO 280500Z 18004KT 150V230 5000 HZ 17/07 Q1019 NOSIG

EHAM 271825Z 13008KT 9000 -RADZ FEW008 SCT010 BKN012 07/06 Q1005

 

(Aide : au cas où les codes proposés seraient trop compliqués, des sites comme Metar Reader peuvent être utilisés pour déchiffrer n’importe quel METAR.)

 

 

Share Button
21/05/2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*