0

Aéroports, nouvelles cathédrales

Au Moyen-Âge, lorsque le voyageur atteignait sa destination finale après avoir parcouru des dizaines de kilomètres, il apercevait au loin une imposante cathédrale, avec ses hautes tours et ses flèches élancées qui se découpaient dans le ciel. Ces trésors moyenâgeux ne doivent pas uniquement leur existence au culte religieux. Au-delà de cette fonction première, elles représentaient ce qu’il y avait de plus moderne à l’époque et constituaient des symboles du pouvoir institutionnel et territorial pour l’accueil des étrangers. De plus, la concurrence féroce et constante favorisait la créativité et la technique dans les constructions de l’ensemble de l’Europe.

Au-delà de leurs fonctions habituelles, les cathédrales et les aéroports se doivent d’impressionner leurs visiteurs.

Le temps des cathédrales est bien lointain mais, au XXIe siècle, les nouveaux terminaux aéroportuaires semblent reprendre le flambeau en tant qu’éléments de promotion, car ils sont emblématiques et représentatifs des villes qui les abritent.

Les premiers aéroports où un petit bâtiment semblait suffisant pour s’occuper de l’accueil, des services, de l’enregistrement des bagages ou des informations sur les vols, n’existent plus.

Du fait de l’immense complexité qui caractérise aujourd’hui les infrastructures aéroportuaires et de leur ancrage dans le territoire, les aéroports constituent désormais l’un des principaux leviers de visibilité et de promotion de la ville, du pays ou même du régime politique qu’ils représentent. Ce n’est pas un hasard : l’aéroport est le premier et le dernier endroit qui accueillera le visiteur dans la région et il peut être un élément clé dans l’empreinte que le voyageur pourra garder de cet endroit.

Les grands aéroports internationaux sont conscients de cela et, la concurrence entre eux étant planétaire, ils semblent avoir repris à leur compte la rivalité qui existait entre les cathédrales, afin de se faire une place dans un monde globalisé.

La conception de nouveaux aéroports est avant tout fonctionnelle et a clairement pour but de fournir et de couvrir tous les besoins dont le secteur et le trafic aérien ont besoin, ce qui est de plus en plus difficile et de plus en plus exigeant. Il faut cependant prendre en compte le fait que ce type d’infrastructure joue aussi un important rôle de représentation.

Dans tous les pays, les gouvernements encouragent la participation des grandes firmes d’architectes à la planification et à la conception de nouvelles installations, en mesure d’impressionner fortement les voyageurs et d’avoir une répercussion internationale. Il suffit de consulter les dernières nouvelles sur le sujet pour constater que le panorama international de la construction et la conception d’aéroports est en plein essor et développement. 

Sir Norman Foster, le fameux architecte reconnu en tant qu’expert en conception aéroportuaire, travaille actuellement sur deux des plus grands aéroports du monde :celui de Pékin et le nouvel aéroport CDMX de la ville de Mexico, ce dernier étant l’infrastructure la plus importante en Amérique latine.

Dans les deux cas, la conception High Tech caractéristique et spectaculaire de cet architecte reprend des symboles nationaux comme le dragon, pour la Chine, ou l’aigle et le serpent, pour le Mexique.

Istanbul prétend devenir le plus grand aéroport au monde en un seul bâtiment de près d’un million de mètres carrés, conçu pour devenir la porte d’entrée vers la Turquie moderne. Toute une déclaration d’intention.

Ces exemples se distinguent par leur taille et leur dimension internationale, mais il existe un grand nombre de projets aéroportuaires proposant des vols internationaux, où l’architecture participe pleinement à la configuration de ces immenses lieux d’accueil, en expérimentant et mettant en œuvre de nouvelles conceptions, des typologies structurelles, des enceintes, le contrôle de la lumière naturelle, la durabilité, la mobilité, les intérieurs…

Les terminaux sont conçus pour provoquer, chez les utilisateurs et les visiteurs, un impact quasiment mystique, semblable à celui qu’ont pu connaître, il y a plusieurs siècles, ceux qui pénétraient dans les nefs des cathédrales, dans la lumière tamisée par des vitraux de couleurs. Et la mission des cathédrales et des aéroports est de nous transporter toujours plus haut.

 

 

Share Button
15/10/2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*